Énora Malagré explique son départ de TPMP et s’en prend à Cyril...

Énora Malagré explique son départ de TPMP et s’en prend à Cyril Hanouna

2610
0
SHARE

Dans une interview, la chroniqueuse explique pour la première fois les vraies raisons de son départ de Touche pas à mon poste!.

Fin mai, Enora Malagré annonçait sur Instagram et Twitter son départ de TPMP en une simple vidéo. Un départ qui tombait en pleine polémique après le canular téléphonique jugé homophobe qui a entrainé une procédure de sanction par le Conseil supérieur de l’audiovisuel.

“Quand tu produiras, on te demandera ton avis”

Dans une interview à TéléObs, Énora Malagré s’exprime pour la première fois. Si Enora Malagré admet avoir «passé sept années formidables là-bas dans une bulle de kiff, à se marrer comme jamais», elle donne les vraies raisons qui l’ont poussée à quitter l’émission en pleine saison. «Mais les deux dernières années, l’ambiance a changé. À nous les chroniqueurs, Cyril faisait bien sentir, parfois avec une pointe de mépris, qu’il était le producteur et nous de simples employés. ‘Quand tu produiras, on te demandera ton avis’, des trucs de ce genre hors antenne. Ce n’est pas méchant, ce n’est pas pour blesser mais ça fait mal», raconte la chronique.

“Les derniers temps, j’y allais la boule au ventre”

Et les choses n’allait pas mieux au fil du temps. «Les six derniers mois, il est devenu plus dur. Les derniers temps, j’y allais la boule au ventre, se souvient-elle. Pendant l’émission, il a été trop sévère avec moi, il me coupait tout le temps la parole, souvent d’un simple geste. Je me retrouvais avec d’un côté, un mec qui te produit pendant cinq ans et de l’autre, le même qui te dit à l’antenne que tu es une ‘animatrice en carton’». Ce n’est pas le goulag (…) je suis aussi consciente que sans lui j’étais que dalle avant».

Mais son départ est aussi en rapport avec les récentes polémiques qui ont secoué l’émission et plus particulièrement celle du canular téléphonique jugé homophobe. «Quand tu rencontres des mères de famille que te disent: ‘Vous vous rendez pas compte, vous reproduisez à la télé les humiliations de la cour de récré’, c’est qu’il y a un problème…», juge-t-elle. Ce soir-là, elle avoue n’avoir pas pris conscience des conséquences du sketch alors qu’elle se trouvait sur le plateau. «J’ai voulu reparler de cet incident dans l’émission, expliquer que le problème, ce n’était pas la réaction des internautes, la polémique, mais ce qui avait été fait avant. Sauf que j’ai été absente les jours d’après et qu’à mon retour, quand j’ai annoncé la couleur, on m’a décommandé une heure avant, confie Enora Malagré. Puis je n’ai plus été réinvitée les fois suivantes. Eux voulaient passer à autre chose, je comprends mais moi ça me tenait à cœur d’en parler».

Énora Malagré assure que son départ est un «choix personnel». Pour autant, l’ex-chroniqueuse ne crache pas dans la soupe et défend le programme. «Oui, il y a eu des dérapages mais TPMP et Cyril Hanouna prennent aussi pour tout le monde. En France, on a toujours besoin de brûler ses idoles…» avant de conclure: «Avant, il n’y avait pas ce mépris contre TPMP, les gens auraient donné un rein pour y être…»