Attentat à Barcelone : 13 morts, un homme arrêté

Attentat à Barcelone : 13 morts, un homme arrêté

7711
0
SHARE
Photo : L'Internaute

Une fourgonnette a percuté la foule dans la ville espagnole ce jeudi 17 août et a fait au moins 13 morts. Un homme a été arrêté, après que la police ait confirmé la piste terroriste.

L’Etat Islamique vient de revendiquer l’attentat tragique à Barcelone. Sur la Rambia, artère principale de la ville catalane, une fourgonnette a foncé dans la foule cet après-midi. Le bilan actuel est de treize morts et une cinquantaine de blessés, selon le gouvernement catalan. Après avoir pris des précautions concernant les motifs de l’attaque, la police locale a déclaré qu’il s’agissait d’un attentat terroriste. Les forces de l’ordre ont indiqué  vers vingt heures qu’un homme avait été arrêté.

Un suspect arrêté

Aux alentours de 20h, la police catalogne a annoncé l’arrestation d’un suspect. “Nous avons arrêté un homme et nous traitons cela comme une attaque terroriste”, ont annoncé les Mossos d’Esquadra sur Twitter.

Dans ce même Tweet, le ministère de l’Intérieur catalan précise qu'”aucune homme ne se cache dans un bar”, contrairement à ce qu’avaient communiqué les autorités plus tôt dans la soirée. Les autorités ont demandé aux habitants et touristes d’éviter le secteur de la Rambia. La police a défini un périmètre de sécurité, ce qui a permis aux agents catalans d’arrêter un suspect lors d’un contrôle à un barrage. Plusieurs médias espagnols, comme le grand quotidien El Pais, ont informé que l’individu interpellé s’appellerait Idriss O. La Vanguardia, un autre quotidien espagnol, explique qu’un différent auteur présumé de l’attaque aurait été tué. Cette information est toutefois à prendre avec des pincettes, car elle n’a pas encore été confirmée par les autorités.

Retour sur les faits

Que s’est-il passé ? Anna, témoin de l’attaque, raconte ce qu’elle a vu au micro d’Europe 1 : “une personne a essayé d’écraser des gens sur la moitié de la Rambla et a ensuite percuté un kiosque. Très vite, j’ai vu des gens sous le choc”. “Beaucoup criaient dans la rue. J’avais entendu un bruit très fort, juste avant. Les gens ont commencé à courir, à entrer dans les hôtels, les commerces, tout ce qui était ouvert”, a rapporté la jeune femme. Un chauffeur de taxi interrogé par la télévision espagnole a raconté avoir vu le véhicule accélérer “en prenant beaucoup de vitesse”. J’ai vu des personnes projetées en l’air par la fourgonnette. Elles retombaient par terre, en sang”, a-t-il ajouté.

Pour savoir si des proches sont en sécurité, le Safety Check, fonctionnalité de Facebook, a été activé. Cette fonction permet aux utilisateurs du réseau social de se déclarer comme étant “en sécurité” en cas d’événement tragique.