SHARE
Photo : AFP

La police espagnole a abattu hier Younès Abouyaaqoub, après une cavale de quatre jours. Les deux attentats perpétré en Catalogne jeudi ont fait 15 morts au total.

Fin de cavale pour Younès Abouyaaqoub. Le chauffeur de la camionnette meurtrière a été abattu par la police espagnole lundi 21 août en fin d’après-midi. La police catalane a rattrapé le terroriste présumé à Subirats, à 50 kilomètres de la place des Ramblas de Barcelone. Quatre jours après que le terroriste de 22 ans ait foncé sur la foule, avant de prendre la fuite. Les attentats de Barcelone et Cambrils, tous deux perpétrés jeudi 17 août, ont fait en tout 15 morts.

Une cellule terroriste démantelée

Selon la police catalogne, les attentats survenus à Barcelone et Cambrils jeudi août ont été organisé par une cellule de douze terroristes. Avant la mort de Younès Abouyaaqoub, les autorités ont annoncé avoir neutralisé les 12 djihadistes présumés. En effet, huit d’entre eux ont été abattus tandis que les 4 autres ont été interpellés. Ces douze terroristes avaient au moins deux points communs. Ils sont tous Marocains ou d’origine marocaine et vivaient ou ont vécu à Ripoll, petite ville tranquille de 10 000 habitants dans la région des Pyrénées.