SHARE

Smovengo a promis mercredi la remise en service prochaine des Vélib’ électriques, retirés du service en mai à cause de bugs.

Smovengo, la société qui a remporté le marché des vélos en libre-service parisiens, a annoncé ce mercredi que les vélos bleus seraient réintroduits dans le dispositif dès le 16 juillet et que 800 stations Vélib’ électrifiées seraient opérationnelles dès fin d’août.

« Du 15 juillet au 15 août, le service sera stabilisé sur une base de 777 stations en service, toutes électrifiées, puis 23 supplémentaires seront mises en service pour un objectif de 800 stations à fin août », affirme l’entreprise dans un communiqué.

Le consortium a également annoncé qu’il avait recruté 129 collaborateurs depuis le mois de mai, avec pour objectif “un effectif final de 313 personnes”, soit le triple de son nombre d’employés initial. L’entreprise est ainsi passée de 105 collaborateurs dédiés à l’exploitation en mai 2018 à 234 aujourd’hui.

“Smovengo a déployé ses meilleurs efforts depuis le mois de juin pour renverser la tendance négative dans laquelle l’entreprise s’était trouvée”, a déclaré dans un communiqué le président exécutif de Smovengo Arnaud Marion, nommé fin juin.

Les élus parisiens et métropolitains réunis lors du Comité Syndical Autolib’ Velib’ Métropole du 11 juillet, ont par ailleurs voté la gratuité des 30 premières minutes d’utilisation des Vélib’ mécaniques et électriques pour tous les abonnés, du 16 juillet au 31 août 2018. L’objectif initial de déploiement de l’entreprise, dont sont actionnaires Smoove dernier, Indigo, Mobivia et Moventia, était de 700 stations au 1er janvier et de 1.400 fin mars à Paris et les 60 communes adhérentes de la métropoles.