Benjamin Smith prend la tête d’Air France-KLM

547
0
SHARE

Ce lundi 17 septembre Benjamin Smith prend les commandes d’Air France-KLM. Le canadien commence donc un nouveau chapitre de sa carrière et va sans doute instaurer un tout autre management dans la compagnie Française.

Qui est Benjamin Smith ?

Arrivé cette année à la tête du groupe français, Benjamin Smith est méconnu du grand public en France. Né au Canada en 1971, il a fait ses études à l’université de Western Ontario. Il a ensuite travaillé pour Air Ontario et à 21 ans a créé sa société de voyages pour entreprise. Il va intégrer le groupe d’Air Canada en 2002 et c’est à ce moment là que le personnage va “décoller”. Il va occuper les fonctions de directeur commercial, de directeur de la planification du réseau avant d’intégrer la direction exécutive d’Air Canada. C’est enfin en 2014 que l’homme d’affaire va prendre la tête d’Air Canada et en faire l’une des meilleures compagnies aériennes au monde. Enfin, le 16 août dernier, il devient le nouveau directeur du groupe franco-néerlandais Air France-KLM et se lance donc un nouveau défi à l’âge de 46 ans.

Un nouveau défi

Après tous les problèmes internes chez Air France-KLM, il fallait un renouveau, un nouveau style de management et c’est donc ce lundi que tout va commencer. Ben Smith a d’ailleurs déjà connu une polémique avant même d’avoir commencé à travailler. Son salaire, pouvant atteindre jusqu’à 4,25 Millions d’euros par an avec les primes de performance, est trois fois plus élevé que celui de son prédécesseur. Cela n’a pas échappé aux syndicats de la compagnie. Mais aujourd’hui, il a lui même déclaré que la moitié de son salaire fixe soit 450 000 euros annuel, serait directement reversé dans l’entreprise. Il a donc aujourd’hui pris ses fonctions à l’aérogare des Invalides. Il sera basé la plupart du temps à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle, au siège d’Air France, afin d’être directement au cœur des problèmes.
Le Canadien s’attaque donc à un chantier titanesque mais a clairement affiché ses ambitions de faire d’Air France-KLM la compagnie numéro 1 sur le marché.

 

Maxime Le Nail