SHARE

L’ONU vient de reconnaître le 11 octobre comme la « Journée Internationale des Filles ». Une victoire pour l’ONG mondiale PLAN,  qui a œuvré pendant deux ans pour donner aux filles une reconnaissance sur la scène internationale.

11 : C’est après plus d’un an de plaidoyer à échelle internationale que l’Organisation des Nations Unies a adopté officiellement le 11 octobre comme la « Journée Internationale des Filles ». Cette journée permet d’attirer l’attention du monde entier sur la situation actuelle des filles et sur leurs droits.

7100 : En deux ans, la pétition internationale mise en place en faveur de cette journée a recueilli plus de 7100 signatures grâce au soutien de nombreuses personnalités politiques et associatives.

Le Prix Nobel de la paix 2011, Leymah Gbowee a d’ailleurs soutenu dès le début ce projet ainsi que l’ONG internationale Plan, qui a lancé la campagne « Because I am a Girl » en faveur des filles. « Je pense qu’une journée internationale des filles serait une opportunité de mettre en lumière les nombreux problèmes auxquels font face les jeunes filles dans le monde auprès des médias, des institutions, et plus particulièrement dans le domaine de l’éducation », a expliqué Leymah Gbowee.

52 : Dans 52 pays d’Asie, d’Afrique, et d’Amérique latine, l’Organisation non gouvernementale Plan International, créée en 1993, vient en aide aux jeunes filles du monde entier. A travers plus de 500 projets dans le monde, Plan International favorise l’accès de ces filles à la santé, à l’éducation, à la connaissance de leurs droits et à la protection contre toutes les formes de violences physiques, morales et sexuelles.

39 millions : D’après l’organisation Plan International, les filles doivent faire face à des discriminations de plus en plus fortes en matière de santé, d’éducation et de droits économiques. 39 millions de filles dans le monde n’ont aujourd’hui toujours pas accès à l’école primaire.

5000 : Pour soutenir Plan International dans sa campagne mondiale et transformer la vie de millions de filles, il est possible de faire des dons. Une cagnotte a été mise en place avec un objectif de 5000 euros.

Chacun peut également parrainer une fille en se rendant sur www.plan-international.fr. Cela permet à chaque enfant de grandir en bonne santé au sein de sa famille, d’aller à l’école, d’être protégée et d’être libre de choisir son avenir.

Claire Lefeuvre